Blended learning – une forme d’apprentissage mixte

Entretien avec Barbara Lauber, JAG Jakob SA

JAG Jakob SA est une entreprise leader en technique de processus, qui planifie et construit des installations de processus et des solutions d’automation complexes pour les industries alimentaires, pharmaceutiques et biotechnologiques. Pour ses 130 salariés, l'entreprise a organisé un cours d’anglais en collaboration avec l’Ecole-club Migros. Entretien avec Barbara Lauber, responsable des ressources humaines.

Barbara Lauber, Jakob AG

L’entreprise JAG Jakob SA a proposé à ses employés des cours d’anglais en collaboration avec l’Ecole-club Migros. Pour quelle raison avez-vous opté pour le blended learning comme forme d’apprentissage?

Barbara Lauber: Ce cours de langue a été lancé chez nous comme projet pilote parce que nous avons une entreprise en Australie. Il est dès lors important que nos collaborateurs aient de bonnes connaissances en anglais. J’ai immédiatement été convaincue par la proposition du responsable des cours en entreprise de l’Ecole-club Migros qui nous a suggéré un cours de blended learning. En effet, cette forme d’apprentissage combine les cours en présentiel et l’e-learning. Cette combinaison résolument moderne permet un apprentissage individuel.

Quels sont les principaux avantages du blended learning?

Le cours a lieu en entreprise, ce qui réduit significativement le travail de coordination. C’était très intéressant pour nous de découvrir cette nouvelle forme d’apprentissage et l’outil en ligne. Les progrès sont mesurés avec le programme e-learning qui constitue un outil de contrôle pour l’employeur. Il ne faut pas y voir un point négatif, mais quand une entreprise investit dans ce type d’offre, elle veut aussi avoir la certitude que les séquences d’apprentissage sont suivies. L’un des principaux avantages du blended learning est sa flexibilité. Chaque collaborateur peut travailler de manière individuelle et à son rythme. Cependant, l’échange social lors du cours en présentiel, qui a lieu tous les quinze jours, est très important aussi. De plus, l’enseignement avec le formateur permet aux collaborateurs de savoir où ils en sont dans leur apprentissage.

Comment vos collaborateurs ont-ils réagi à cette forme d’apprentissage?

Leurs retours ont été très positifs: la combinaison de l’échange avec la flexibilité a été très appréciée. Le fait que les cours pouvaient être répétés à volonté était également perçu comme un avantage. Près d’un tiers de nos collaborateurs souhaiterait que le cours soit poursuivi. Pour les débutants, cette forme d’apprentissage est cependant très exigeante. De plus, le cours ne permettait pas d’obtenir un diplôme. Il aurait été utile d’avoir un but précis et de terminer le cours en passant un examen car l’apprentissage d’une langue prend du temps et implique de la persévérance!

L’offre de cours de l’Ecole-club Migros a été adaptée aux besoins de JAG Jakob SA. Dans quelle mesure avez-vous pu participer à la conception du contenu du cours?

Les collaborateurs pouvaient à tout moment intégrer leurs souhaits au cours. Nous avons malheureusement trop peu profité de la possibilité d’inclure notre terminologie au plan d’apprentissage. Un encadrement plus strict de la part de l’Ecole-club Migros aurait peut-être été nécessaire. Les formateurs étaient très à l’écoute, ouverts et sympathiques. Les participants pouvaient aussi à tout moment leur envoyer des questions par e-mail.

Vos collaborateurs ont-ils atteint le niveau souhaité?

Nous avons formé deux groupes au début du cours: un groupe de niveaux A1 et A2 et un autre pour les niveaux B1 et B2. Or, la différence de niveaux dans le groupe A était importante. En rétrospective, je pense que le fait de mélanger les groupes n’était pas judicieux. Etant donné que nous n’avons pas fait passer d’examen à l’issue du cours, il est difficile de dire dans quelle mesure les progrès ont été effectifs. Mais je peux dire que les collaborateurs qui avaient déjà des connaissances en anglais ont très bien rafraîchi leurs bases et enrichi leurs connaissances. Comme mentionné précédemment, je recommanderais vivement de faire passer un test à l’issue du cours et de prévoir l’obtention d’un diplôme. Le mélange entre l’apprentissage en ligne et le cours en présentiel est vraiment une bonne chose.

Retour

Blended learning – une forme d’apprentissage mixte

Commentaires

Utilisateur
 
E-mail
   
Commentaire