Cinq questions à Matthias Mölleney

«A l’avenir, formation et profession devront encore davantage être imbriquées l’une dans l’autre.»


 

La formation, qu’est-ce que cela signifie pour vous?

La formation est essentielle et acquerra toujours davantage d’importance à l’avenir. Mais il ne s’agit plus uniquement de transmettre des savoirs, mais bien plus de la capacité à savoir traiter les connaissances de façon pertinente. Dans un monde de plus en plus connecté, la formation doit contribuer à favoriser notre ouverture afin que nos compétences aillent au-delà de nos activités-clé. Je suis convaincu que la formation aide à résoudre les problèmes dans le monde.

Dévoilez-nous ce qui vous a le plus marqué dans vos propres études?

Dans le cadre d’un séminaire donné par le Prof. Rupert Lay, fameux père jésuite, j’ai beaucoup appris sur la philosophie, sur les rapports dans la vie et sur mes propres compétences. Le concept philosophique de la biophilie, l’amour de ce qui est vivant, m’a énormément enthousiasmé et influencé.

Qu’est-ce que l’on apprend mieux sur le tas ou dans une formation?

Il ne faudrait pas faire de distinction, mais combiner les deux formes d’apprentissage. Sans formation, il est difficile d’apprendre sur le tas - sans travail, il n’est pas possible de mettre en pratique tout ce que l’on a appris dans le cadre de la formation. A l’avenir, formation et profession devront encore davantage être imbriquées l’une dans l’autre. Au final, c’est la mise en application et donc la «rentabilité» qui sont déterminantes.

Quelles plateformes en ligne utilisez-vous pour vous former?

J’utilise la plateforme d’apprentissage de la HWZ, notre haute école, mais aussi des TED talks intéressants, l’académie en ligne ZEIT et certaines conférences en ligne.

Qu’est-ce que vous auriez aimé apprendre depuis toujours?

Si j’avais le temps, j’étudierais l’économie et la philosophie. Mais il y aussi des choses pratiques sur ma liste de souhaits: le ski de fond et la photographie de portrait.


Matthias Mölleney, ancien chef du personnel de Lufthansa et Swissair, dirige le Center für Human Resources Management à la Hochschule für Wirtschaft de Zurich (HWZ). Avec sa société peopleXpert gmbh, il conseille des entreprises et des responsables hiérarchiques depuis 2005. Matthias Mölleney est en outre membre du Comité consultatif DIPLOMA de l’Ecole-club Migros.

Retour

Cinq questions à Matthias Mölleney

Commentaires

Utilisateur
 
E-mail
   
Commentaire