Conduite multilatérale – Conseils de travail au quotidien

Besoin d’une collaboration parfaite dans la conduite d’un projet?




De nos jours, il est très fréquent de travailler dans le cadre de projets et d’organisations matricielles, d’où l’importance croissante du management latéral – et non hiérarchique. Une grande majorité de cadres dirige des projets sans être habilitée à donner des instructions directes.

Vous souhaitez conduire des pairs, des supérieurs ou des spécialistes externes à la réalisation d’objectifs, par exemple en qualité de chef/cheffe de projet dans une fonction de support? Les points suivants vous aideront à relever les défis en tant que cadre non habilité à donner des instructions directes.

1. Objectifs et délais

  • Au début, précisez les objectifs et la finalité de la collaboration.
  • Accordez-vous sur les objectifs au sein de l’équipe de projet.
  • Examinez si toute l’équipe poursuit les mêmes objectifs ou s’il existe des conflits. A qui les résultats du travail pourraient-ils profiter, à qui pourraient-ils nuire?
  • Fixez des délais clairs afin d’exercer une pression positive et de stimuler la motivation de toutes les parties concernées.

2. Intérêts et opinions

  • Demandez aux membres de l’équipe quelles sont leurs attentes. Répertoriez leurs intérêts et opinions. Respectez les différentes perspectives des personnes impliquées.
  • Veillez à une bonne entente en usant de votre talent de négociation. Pour ce faire, prenez en considération les différentes perspectives. Mettez en lumière les éventuelles contradictions dans les argumentations.
  • Exploitez au mieux les ressources des membres de l’équipe en mobilisant ceux-ci en fonction de leurs connaissances et de leurs compétences.

3. Confiance

  • Créez une culture dans laquelle les membres de l’équipe se sentent entendus et compris. Vous poserez ainsi les bases d’une collaboration constructive.
  • Faites référence à des valeurs communes et fixez ensemble des règles qui établissent un rapport de confiance, par exemple «Nous attachons de l’importance à un dialogue ouvert».
  • Informez l’équipe des résultats de la collaboration, des contributions des différents membres ou des nouvelles directives des mandants, et ce, avec rapidité et transparence.
  • Montrez que vous êtes digne de confiance et soutenez les membres de l’équipe dans les tâches délicates.
  • Gérez les doutes et les critiques en toute franchise.

4. Pouvoir

  • Cultivez de bonnes relations avec le mandant, les supérieurs hiérarchiques et les leaders d’opinion. Impliquez ces personnes dans les processus. Vous pourrez ainsi consolider les résultats du travail en continu.
  • Identifiez les rôles internes et informels des membres de l’équipe. Gardez un oeil sur les leaders d’opinion afin de vous concerter à temps ou d’intervenir auprès d’eux.
  • Les membres de l’équipe qui jouent un rôle d’experts souhaitent être reconnus comme tels. En votre qualité de cadre, saisissez chaque opportunité de montrer votre sincère reconnaissance. Demandez un soutien
    professionnel.
  • Si, au sein de votre équipe, certaines personnes entravent le travail de l'équipe et l'objectif poursuivi, il vous faut aborder le conflit à temps et de manière concrète.
    Profitez de ce conflit pour définir les tâches, les rôles, les fonctions et les motivations.


Auteur
Monika Pfenninger, cheffe de projet 
Management & Economie, Coordination des Ecoles-clubs










Vous trouverez davantage d’informations dans le film explicatif
Direction latérale


Référence bibliographique
Stefan Kühl et Thomas Schnelle (2009). Führen ohne Hierarchie. Organisationsentwicklung (livret n° 2).


Cliquez ici pour lire l'article complet




Retour

Conduite multilatérale – Conseils de travail au quotidien

Commentaires

Utilisateur
 
E-mail
   
Commentaire