Travail hybride: le meilleur du bureau et du télétravail

Travailler à distance offre de nombreux avantages, mais le bureau reste un lieu de rencontre indispensable

En raison du coronavirus, la vie professionnelle a rapidement changé dans les bureaux: de nombreuses entreprises ont dû passer au télétravail en très peu de temps. Les avantages: moins de temps passé dans les transports, des frais réduits, plus de productivité. Mais malgré les vidéoconférences, il manque une chose essentielle: les contacts personnels. Le travail hybride est donc la solution.

Travail hybride

Qu’est-ce que le travail hybride?

Les modèles de travail hybride combinent le travail en présentiel au travail à distance. Le travail mobile ou semi-mobile complète le travail au bureau ou inversement. Important: le travail au bureau et le télétravail ne sont pas en concurrence, les deux ont tout à fait leur place. Les outils numériques comme les technologies de cloud informatique sont indispensables pour cela.

Quels sont les avantages du travail hybride?

Moins de temps passé sur la route, une concentration plus élevée, des horaires de travail plus flexibles – durant la pandémie, de nombreux collaborateurs ont découvert les avantages du télétravail. Mais dans le même temps, leurs collègues et les contacts personnels leur manquent. Le travail hybride permet de combiner les avantages des deux formes de travail et offre de nouvelles possibilités aux collaborateurs. Certains sont plus concentrés chez eux, d’autres ont besoin d’une séparation claire entre la vie privée et le travail. D’autres encore apprécient la liberté d’effectuer certaines tâches à distance sans être dérangés et de développer des idées en équipe sur leur lieu de travail. Les entrepreneuses et Chefs d’entreprises profitent également des modèles de travail hybride: ils font des économies, sont plus attractifs pour les personnes qualifiées et sont mieux préparés pour l’avenir.

Quels défis doivent être pris en compte?

Les équipes hybrides sont confrontées aux mêmes types de défis que les équipes virtuelles qui sont totalement séparées dans l’espace et dans le temps. Elles dépendent toutes des canaux de communication numériques. Si ceux-ci ne sont pas utilisés correctement, un temps précieux de coordination est perdu. Pour les entreprises aussi, le travail hybride constitue un défi: elles ont plus de mal à favoriser la cohésion des collaborateurs, à garder une vue d’ensemble sur leur temps de travail et à évaluer leur bien-être et leur motivation.

Comment une entreprise peut-elle se lancer dans le travail hybride?

Pour le travail hybride, les collaborateurs ont besoin d’un équipement adapté avec un accès à tous les programmes et toutes les données nécessaires. Les entreprises doivent donc tenir compte des directives en matière de protection des données, de l’infrastructure du bureau et du matériel informatique et des logiciels à acheter. Une réponse claire et définitive doit être apportée aux questions comme: «Combien de jours par mois doivent être prévus en présentiel et combien en distanciel?» ou «Est-ce que tout le monde a régulièrement des réunions sur le lieu de travail?». Les entreprises doivent également réfléchir à la façon d’adapter leurs locaux au travail hybride.

Qu’est-ce qui change pour les supérieurs?

Les cadres jouent un rôle important dans la réussite du travail hybride au sein de l’entreprise. Ils doivent superviser l’ensemble de l’équipe et prendre en compte les besoins de chacun. De plus, des processus et des règles transparents sont nécessaires pour structurer le travail hybride. Les procédures utilisées au bureau ne peuvent pas simplement être appliquées au télétravail. Il faut mettre en place une culture de la confiance et trouver des solutions pour intégrer tous les collaborateurs. L’objectif est de former une équipe motivée et productive pour laquelle le lieu de travail des collaborateurs n’a pas d’importance.

Facteurs de réussite pour les modèles de travail hybride

Les modèles de travail hybride sont aussi variés que les entreprises. Il n’existe pas un modèle qui fonctionnerait pour tous. En effet, chaque entreprise a des objectifs, des processus et des collaborateurs différents. Voici cinq conseils qui vous permettront d’introduire plus facilement les modèles de travail hybride.

1. Adapter les locaux aux nouvelles conditions de travail

Si les collaborateurs utilisent surtout le temps passé au bureau pour travailler en équipe, les locaux doivent être aménagés en conséquence. Concrètement, cela signifie qu’il faut plus d’espaces de réunion et moins de postes de travail individuels. Dans le même temps, il faut également veiller à ce que les règles de distanciation liées à la pandémie soient respectées.

2. Un travail orienté sur les tâches et non sur la présence

La formule «présence = productivité» n’a plus lieu d’être avec le travail hybride. Dans les modèles de travail hybride, des structures qui permettent aux collaborateurs d’être productifs à leur façon doivent être créées. Le but n’est pas qu’ils effectuent un certain nombre d’heures, mais qu’ils exécutent des tâches. Cela nécessite plus de confiance de la part des cadres dirigeants et plus de responsabilité de la part des collaborateurs.

3. Favoriser la cohésion de l’équipe

Il va de soi que les interactions personnelles renforcent l’esprit d’équipe. Elles contribuent au bien-être des collaborateurs et à leur motivation. Si possible, il faut donc régulièrement organiser des réunions d’équipe. Idéalement en présentiel. Si ce n’est pas possible en raison de la pandémie, les collaborateurs peuvent évidemment aussi se réunir en ligne.

4. Rendre les informations accessibles à tous

Les personnes qui jusqu’à présent n’ont connu que le travail au bureau le savent: souvent, les informations ne circulent pas seulement dans les bureaux, mais aussi dans le couloir ou dans la cuisine lors de la pause café. Mais si tout le monde n’est pas sur place, il peut y avoir des lacunes en matière d’information. Une communication claire est donc essentielle pour les modèles de travail hybride.

5. Créer des conditions justes

Dans le travail hybride, le bureau et le lieu de travail à distance doivent être des lieux équivalents. Autre aspect: le travail à distance ne signifie pas forcément le télétravail. Les entreprises peuvent par exemple louer des emplacements de coworking flexibles pour les collaborateurs qui ne peuvent pas travailler de chez eux.

Formation continue hybride

La formation aussi devient hybride. Avec le «blended learning» et les cours hybrides, l’École-club Migros offre de nombreuses possibilités de formation innovantes.
Profitez également de ces différentes possibilités dans votre entreprise.

Nous vous conseillons volontiers! 

 

 

 

Auteur:etextera


Une formation continue efficace nécessite des conseils personnalisés.
Vous avez un besoin concret?

Nous nous ferons un plaisir de prendre du temps pour vous.

Souhaitez-vous être informé des nouveaux articles?

Abonnez-vous à la newsletter


 

Retour

Travail hybride: le meilleur du bureau et du télétravail

Commentaires

Utilisateur
 
E-mail
   
Commentaire