75 ans l’Ecole-club Migros

A la pointe depuis 75 ans: l’Ecole-club Migros

La success-story de l’Ecole-club a commencé en 1944 avec une petite annonce dans le magazine «Cons-truire» – une publicité pour des cours de langue à cinq francs. Depuis, le monde a changé, mais la philosophie de l’Ecole-club est restée la même: transmettre ce qui est dans l’air du temps. Avant la fin de la guerre, il s’agissait des connaissances linguistiques. Aujourd’hui, ce sont les compétences numériques qui garantissent l’ouverture au reste du monde. L’objectif principal de l’Ecole-club est toujours resté le même: permettre l’évolution individuelle de chacun. Après 75 années, l’Ecole-club est l’institut de formation préféré des Suisses, avec plus de 340 000 participants par an. Parmi ses facteurs de réussite comptent une extraordinaire variété d’offres, un véritable flair pour les nouvelles tendances et une philosophie définie de manière plus claire que jamais.

Impressions sur 75 années

 

 

« Il y a bien plus de gens qu’on ne le pense dont la vie a peu de sens et qui prennent incons-ciemment refuge dans un insipide «substitut». Les foules effrayantes de spectateurs d’un match de foot assistent à un tournois auxquels ils ne participent pas.  Les foules qui se serrent dans les salles de cinéma observent les autres tomber amoureux. À la radio aussi, nous sommes témoins des expériences des autres. Celui qui se plonge dans l’essence de l’école des adultes ne manquera pas de remarquer que ces gens désirent être eux-mêmes des acteurs, et pas seulement des spectateurs de la vie simulée des autres. Donner l’occasion à nos semblables de partager ce que l’on vit est une tâche belle et importante que nous devons accomplir consciencieusement. »

Gottlieb Duttweiler, 1945

 

Extrait «Cours de langue» tiré du film «Familie M» (1949)

 

Klubschule Migros 1. InseratGrande soif de connaissances après-guerre

Début mai 1944, la Coopérative Migros assure son premier cours. Au vu de l’imminence de la fin de la guerre, elle propose des cours de langue, qui éveillent un vif intérêt auprès de larges cercles de la population et offrent un nouveau moyen de subsistance aux enseignants sans travail. Six ans plus tard, il existe déjà 14 sites qui proposent, outre des cours de langue, des cours d’arts appliqués, notamment en reliure, couture, tissage ou peinture sur porcelaine. Le besoin en formations pour adultes à un prix accessible reste intact: en 1959, 85 000 personnes participent à l’un des 125 cours dispensés sur les 24 sites.

 

« La création artistique façonne le cœur et la main, la nature et la raison. Conçues à l’aide de moyens simples, toutes ces œuvres ré-jouissent les créateurs et leurs amis, même lorsqu’elles ne répondent pas à de véritables exigences esthétiques. Et ces passe-temps représentent avant tout une compensation au travail souvent mécanique accompli à l’usine, au bureau ou au sein du ménage. »

Gottlieb Duttweiler, 1959

 

Donner du sens à sa vie

Les critiques craignaient que l’Ecole-club ne concurrence les institutions et écoles privées existantes. Or, on constate rapidement qu’elle comble un manque: l’Ecole-club s’adresse aux personnes qui souhaitent se développer personnellement plus qu’à celles n’attendant d’une formation complémentaire qu’une amélioration de leur situation économique. C’est pourquoi l’Ecole-club n’a jamais été «académique». Il s’agissait pour elle d’éveiller l’envie de continuer à se former en permanence, ce qu’on appelle aujourd’hui «l’apprentissage tout au long de la vie». On peut également évoquer l’idée fondamentale selon laquelle les personnes en formation devaient participer, et non consommer pas-sivement le savoir.

 

« Aller toute sa vie à l’école - aspirer à ap-prendre toute sa vie. Ne jamais s’en lasser. »

Gottlieb Duttweiler, 1950


Cet esprit fondateur se ressent aujourd’hui encore, et l’Ecole-club représente toujours l’accès simple et sans conditions à la formation. Elle incarne la devise de Gottlieb Duttweiler: «L’homme ne vit pas seulement de pain.» Parce que les hommes ont également besoin de nourrir leur âme, ils se rencontrent depuis des générations dans l’atmosphère décontractée de l’Ecole-club afin d’approfondir en-semble leurs centres d’intérêt.

« Plus d’espace pour que poussent les racines de l’arbre de l’impérissable! Plus de liberté, voi-là ce qui en constitue une moitié - l’autre en est l’usage judicieux. Corps et esprit, tous deux doivent y trouver leur compte, pour que cha-cun de nous en soit bénéficiaire et que notre communauté nationale en profite. »

Gottlieb Duttweiler, 1959

 

Chaque cours en son temps

Pendant ces 75 années, l’Ecole-club a lancé de nombreuses tendances et reflété l’évolution de la société dans son offre de cours: cours de cuisine pour célibataires dans les années 50, simulateurs de conduite ultra-modernes dans les années 60, ateliers de poterie, de photo et de macramé dans les années 70. En 1984, l’Ecole-club a été le premier institut de formation à offrir des cours d’informatique ouverts à tous et à surfer sur la vague de l’aérobic. Dans les années 90, elle a élargi son offre à la formation continue professionnelle avec des cours à diplôme et certificat. Au tournant du nouveau millénaire, l’évolution des technologies numériques s’est notamment accompagnée de formations continues dans le domaine du Digital Business et de nouvelles formes d’apprentissage, comme le e-learning et l’apprentissage mixte. En parallèle, dans une époque marquée par la complexité, le changement et la vitesse, les cours de promotion de la santé ont pris de l’importance. Les personnes stressées et épuisées recherchent aujourd’hui des méthodes de gestion du stress. En 2018, c’est le cours de pleine conscience (MBSR) qui a affiché la plus forte croissance, et l’Ecole-club est depuis des années la plus grande école de yoga de Suisse.

Un partenaire de formation tout au long de la vie, en ligne et hors ligne

L’offre de l’Ecole-club s’est toujours développée suivant l’air du temps, mais le succès des cours de langue ne s’est pas démenti: en 2018, plus de 111 000 personnes ont assisté à l’un d’eux, l’allemand étant la matière la plus populaire, avec plus de 43 000 participants. Mais les formations sur mesure pour les entreprises ainsi que les offres en ligne ont également le vent en poupe. Grâce aux formats d’apprentissage numérique, l’Ecole-club répond au besoin croissant de formation sans contraintes de lieu ni d’horaires. 

Aujourd’hui, elle propose 600 cours différents dans cinq domaines, qu’il s’agisse de s’épanouir personnellement ou d’augmenter ses chances sur le marché du travail. L’Ecole-club continue de renforcer son offre sur la base des besoins actuels en formation et restera à l’avenir un partenaire de formation solide et bien ancré en région.

 

Découvrir l’offre du jour